Les applications de la lumière

Vous vous sentez mélancolique ou/et désœuvré ? Vous travaillez la nuit ou en horaires décalés ? C’est l’hiver et vous éprouvez une baisse d’énergie, vous êtes tout « flagada », vous rêvez de friandises sucrées ? Vous vous endormez très tôt et vous réveillez très tôt ? Vous peinez à vous endormir le soir et vous éveillez très tard ? Vous réalisez un travail important et il ne vous est pas permis de perdre en vigilance et en performances intellectuelles ? Vous êtes soigné pour une dépression et souhaitez prendre conseil auprès de votre médecin pour restreindre vos prises médicamenteuses ?

Ces situations peuvent relever d’un même besoin : un besoin de lumière.

Il a été prouvé que le manque de lumière peut être à l’origine d’une mauvaise synchronisation de l’horloge biologique. Et les effets de cette mauvaise synchronisation sont multiples : modification de l’appétit et du métabolisme, phénomènes de retard ou d’avance de phase (lever et coucher trop tôt ou trop tard au regard des horaires conventionnels), grande fatigue, performances cognitives affaiblies, syndromes anxieux ou/et dépressifs…